Jour après jour, l’alliance parlementaire UMP-FN s’installe

La participation hier d’élus ou de responsables de l’UMP à un colloque organisé hier à l’Assemblée nationale par l’extrême droite est un signal inquiétant de la nouvelle stratégie de la droite qui fait de la gauche l’unique adversaire, et la rend prête à toutes les compromissions.

Après plusieurs amendements déposés à l’Assemblée nationale conjointement avec le Front national, après une proposition de loi co-signée par des députés UMP et FN, on ne peut plus croire à un acte isolé, il s’agit d’une normalisation.

A force de surenchère et de dérapages, on assiste aujourd’hui bel et bien à la naissance d’une alliance entre la droite et l’extrême-droite, alliance que pourtant Jean-François Copé et François Fillon rejetaient en bloc il y a quelques mois à peine.

Les mots passent, les actes restent.

Le Parti socialiste condamne ce rapprochement qui ne peut être que nuisible aux valeurs de la démocratie et continuera à combattre fortement comme il l’a toujours fait les idées nauséabondes véhiculées par l’extrême-droite

 

Cette entrée a été publiée dans Communiqués de Presse Val d'Oise. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.