METALEUROP, MEMOIRE OUVRIERE; MEMOIRES D’OUVRIERS par Josué Gimel

488

Pas-de-Calais, janvier 2003. Suite à l’annonce de la fermeture brutale de leur usine, les salariés de Metaleurop se mobilisent et livrent une longue bataille. Leur combat déborde le cadre local et a un fort impact au niveau national. En 2008, Josué Gimel s’installe dans la région. Son enquête de terrain relate de manière vivante et sensible l’immersion de ce jeune chercheur parisien dans le bassin minier. À partir d’observations et d’entretiens conduits avec les métallos et leurs proches, il analyse le travail de mémoire de l’association Chœurs de Fondeurs qu’il met en regard de la parole des ouvriers sur l’histoire du travail et du militantisme à l’usine. Il livre une stimulante réflexion sur la construction de la mémoire de l’usine, en croisant de nombreuses sources.
Josué Gimel, doctorant en sociologie à l’OSC (Sciences Po), a obtenu en 2009 le prix Maitron pour son mémoire de master de recherche en sociologie. Cet ouvrage est issu de l’enquête qu’il a menée durant plusieurs mois dans le Pas-de-Calais.

Cette entrée a été publiée dans Culture & Politique. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.