Communiqué du Parti Socialiste du Val d’Oise

C’est avec une émotion très vive et une très grande tristesse que nous avons appris  ce matin le décès de Stéphane Hessel. L’humaniste authentique, le résistant indomptable, et le penseur généreux qu’il était manqueront terriblement à notre pays.

Il nous laisse l’héritage inestimable de sa combativité au service des valeurs universelles de l’homme, et de son sens inaliénable de la liberté.

Ancien résistant et déporté, Stéphane Hessel est décédé à l’âge de 95 ans. Membre du Parti socialiste, il s’était engagé, après avoir écrit son ouvrage « Indignez-vous »,   dans les débats du Parti socialiste au Congrès de Toulouse et  lors de la campagne de François Hollande.

Le pays perd donc aujourd’hui un inlassable militant du progrès et un grand humaniste. De la Résistance aux Nations Unies, dans l’action diplomatique comme dans le mouvement social, il aura dédié toute sa vie à la fraternité entre les hommes et entre les peuples. Il n’aura eu de cesse de porter les idéaux du Conseil National de la Résistance.

Il a porté sa foi en l’Homme à travers les ténèbres du siècle passé, sa voix doit continuer de nous guider dans le siècle à venir. Sa conviction profonde que nous devons œuvrer pour une France plus solidaire, pour une Europe plus forte et  pour un monde plus juste doit nous inspirer dans nos combats à venir.

Son cri d’indignation, de révolte contre l’injustice, de refus que la loi du fort soit imposée au faible, doit continuer de résonner dans nos consciences

 

Cergy le 27 février 2012

Cette entrée a été publiée dans Communiqués de Presse Val d'Oise. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.