Affaire Tapie: une décision indispensable à la préservation des intérêts de l’Etat.

 

En indiquant ce matin que l’Etat va prochainement se constituer partie civile dans l’instruction en cours relative au volet non-ministériel de l’affaire Tapie au Tribunal de Grande Instance de Paris, le gouvernement veille à ce que les intérêts patrimoniaux de l’Etat ne soient pas lésés.

Le Parti socialiste salue une décision qui correspond à une gestion rigoureuse des deniers publics et de l’Etat.

La justice doit maintenant faire toute la lumière sur cette affaire afin de déterminer les conditions dans lesquelles a été rendu en 2008 l’arbitrage en faveur de Bernard Tapie.

Cette entrée a été publiée dans Le fait du jour. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.