Pierre Mauroy, une vie au service du progrès

Jacques Santrot et Pierre Mauroy, à l?époque Premier ministre, lors d?une visite à Poitiers, au contact de la population.

«La fin de vie, je la vois un petit peu comme la mer. Comme quelque chose qui s’impose à vous majestueusement avec solennité, et en même temps avec beaucoup de force, une très grande beauté, je la vois comme j’ai vu la mer pour la première fois.» Pierre Mauroy

Nommé Premier ministre après la victoire de François Mitterrand en 1981, Pierre Mauroy fut le premier des socialistes à Matignon sous la Ve République.

Jusqu’en 1984, où Laurent Fabius lui succède, il dirige trois gouvernements d’Union de la gauche. Parmi les réformes majeures de ces trois années, on retiendra bien sûr, l’abolition de la peine de mort, les lois de décentralisation, la cinquième de congés payés mais aussi les 39 heures et la mise en place de l’impôt sur la fortune.

Pierre Mauroy, c’est aussi l’homme du Nord. Maire de Lille de 1973 à 2001, député du Nord (1973-1981, 1986-1992), président du Conseil régional du Nord-Pas-de-Calais (1974-1981), il marquera durablement l’histoire de sa ville et de sa région.

Cette entrée a été publiée dans Articles & Dossiers. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.