Education

 

En matière d’éducation, le gouvernement souhaite agir « en priorité sur l’école primaire ». Les Bouches-du-Rhône ont connu l’an dernier « 500 suppressions de postes » ; il y a cette année « 282 créations de postes ». L’essentiel de ces nouveaux effectifs ont permis la création de nouvelles classes et le renforcement des brigades qui assurent les remplacements. Dans les Bouches-du-Rhône, de 2011 à 2013, le taux de scolarisation des moins de 3 ans est passé à Marseille même de 5% à presque 8%, soit une hausse de plus de 50% en 2 ans.Dans le secondaire, tout doit être mis en œuvre pour lutter contre le décrochage scolaire. A Marseille, en un an, le taux de décrochage scolaire a diminué de 38 % grâce à l’action des réseaux Foquale. 3700 jeunes décrocheurs ont pu être rappelés, dont 1000 dans les quartiers Nord. « d’ici à la fin 2013, tous les élèves marseillais qui décrocheront seront appelés pour se voir proposer une solution, qu’elle soit éducative ou professionnelle » (V. Peillon, 16/09/13).

Cette entrée a été publiée dans Brèves. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.