Refondation de l’éducation prioritaire : un plan ambitieux et efficace

 Le Parti socialiste soutient pleinement la refondation de l’éducation prioritaire présentée en conseil des ministres du 15 janvier 2014.

Au lendemain de la réaffirmation par le président de la République de faire de la jeunesse un engagement fort de son quinquennat, la présentation de ce plan engage concrètement cette nouvelle phase de la refondation de l’école de la République. 

Trois volets permettront de lutter plus efficacement encore contre le décrochage scolaire qui touche de nombreux élèves de ces territoires. 

Un volet pédagogique, qui aura pour objectif d’aider les enseignants à accompagner les élèves : par la scolarisation des enfants de moins de trois ans dans chaque réseau d’éducation prioritaire (avec un objectif de taux de scolarisation de 30% d’ici 2017), par l’extension progressive du dispositif « plus de maîtres que de classes » dans toutes les écoles de l’éducation prioritaire, par la prise en charge de façon continue des élèves de 6e jusqu’à 16h30 et par le développement d’internats de la réussite. 

Un volet « ressources humaines » permettra quant à lui de soutenir et de stabiliser les équipes éducatives grâce à une revalorisation importante des indemnités d’exercice spécifiques, d’un temps de formation adapté pour les enseignants des 350 réseaux les plus difficiles et d’une valorisation de l’enseignement en éducation prioritaire dans le déroulement de carrière. 

Enfin, un volet « environnement scolaire » permettra le développement d’un cadre propice aux apprentissages, par le soutien à des projets pérennes, un financement des actions pédagogiques les plus innovantes, un doublement des assistants de prévention et de sécurité dans les collèges et un renforcement d’une infirmière supplémentaire dans les réseaux les plus difficiles.

La refondation de l’école de la République ne peut aboutir que si elle s’avère réellement inclusive. Avec ce plan, Vincent Peillon propose un outil efficace avec tous les acteurs du monde de l’éducation pour que les élèves de tous les territoires puissent bénéficier d’une école de qualité et d’un avenir prospère.   

Cette entrée a été publiée dans Communiqués de Presse Val d'Oise. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.