Le Gouvernement dément la suppression des APL pour les étudiants non boursiers

hamon_firosao_2

Benoît Hamon et Geneviève Fioraso ont démenti toute intention de supprimer les Aides personnalisées au logement (APL) pour les étudiants non boursiers.

« Concernant les APL, je démens que le Gouvernement ait l’intention – comme cela a pu être évoqué ici et là dans la presse – d’en priver les étudiants non boursiers », a déclaré lundi 14 février Benoît Hamon. « L’amélioration des conditions de vie et d’études des étudiants a toujours été une priorité pour le Gouvernement », a-t-il poursuivi.

« Il n’est pas question que l’on touche à la qualité de vie des étudiants car ça conditionne leur réussite », a également affirmé Geneviève Fioraso.

« Les jeunes sont ceux qui dépensent la plus grande part de leur revenu pour le logement. Il s’agit d’ailleurs du premier poste de dépense des étudiants. C’est la raison pour laquelle nous y sommes particulièrement attentifs, non seulement pour les étudiants les plus modestes, mais aussi pour tous ceux qui n’ont d’autre choix que de se loger dans le parc privé », a précisé le ministre de l’Education nationale et de l’Enseignement supérieur.

Cette entrée a été publiée dans Communiqués de Presse Val d'Oise. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.