« L’Europe peut être réorientée pour soutenir la croissance et l’emploi »

le-premier-ministre-manuel-valls-sur-le-plateau-du-jt-de-20h_1535224-630x480

Le Premier ministre était l’invité de la matinale de RTL. Interrogé par Jean-Michel Apathie, il a expliqué que le Gouvernement maintiendra le cap des réformes et a annoncé de nouvelles baisses d’impôts dans le prochain budget.

Au lendemain des élections européennes, le Premier ministre a confirmé la poursuite de la feuille de route tracée par le président de la République. Il s’est dit convaincu que « l’Europe peut être réorientée pour soutenir davantage la croissance et l’emploi ». Et de préciser : « Tout patriote, tout citoyen doit comprendre que ceci n’est pas une fatalité ». « Il ne s’agit pas de baisser la garde, de refuser ses responsabilités, de laisser la place à l’extrême droite », a-t-il poursuivi.

« Il faut s’engager vers la baisse de la fiscalité, explique-t-il. Il faut qu’il y ait de nouvelles baisses d’impôts parce que c’est devenu insupportable », a-t-il assuré jugeant que cette fiscalité a cassé la confiance entre les Français et les services publics. Le Gouvernement souhaite épargner « les couches populaires et les classes moyennes ». Le prochain budget inclura une nouvelle baisse d’impôts qui complètera les mesures déjà décidées par le Gouvernement permettant à 1,8 million de foyers de sortir de l’impôt.

Cette entrée a été publiée dans Accueil - A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.