Manuel Valls : « Il n’y a pas d’autres solutions que de mener les réformes pour notre pays »

le-premier-ministre-manuel-valls-sur-le-plateau-du-jt-de-20h_1535224-630x480

Lundi 26 mai, le Premier ministre était l’invité de Jean-Michel Apathie sur RTL. Il est revenu sur les résultats des élections européennes en affirmant sa volonté de réformer et redresser la France.

Alors que le Front National a réalisé  soir un score historique lors des élections europennes, Manuel Valls a refusé la fatalité. Les Français ont exprimé une colère à l’égard des institutions européennes mais le Premier ministre a déclaré :

Tout républicain, tout démocrate, tout patriote qui aime profondément son pays doit considérer que tout cela n’est pas une fatalité.

Par ailleurs, il a commenté l’abstention massive des électeurs socialistes en affirmant : « il faut les convaincre que nous sommes sur la voie du redressement du pays ».

Ce message de défiance d’hier est le même que « passé à l’occasion des élections municipales ». Mais Manuel Valls a poursuivi « on ne change pas cet état d’esprit en huit semaines ».

Dans cette période difficile de la vie politique française, Manuel Valls a appelé « au rassemblement autour du président de la République et du Gouvernement ».

Cette entrée a été publiée dans Accueil - A la Une. Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Les commentaires sont fermés.